Portrait – Florian Molié

FLORIAN MOLIÉ

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Salut ! Je m’appelle Florian, j’ai 16 ans. Je suis actuellement en 1ère au lycée de Briançon.

VTT, snowboard, handball, randonnée… Mes loisirs sont, pour la plupart, en lien avec le monde du sport. Pour moi, le parapente représente bien plus qu’un loisir. Dès mon premier stage, j’ai tout de suite senti que le vol libre était une passion, et je dirai même plus : un mode de vie !

 

Portrait de Florian Molié

Quand et comment as-tu appris le parapente ?

Comme beaucoup d’entre nous, j’ai découvert le parapente à travers les vidéos de Jean-Baptiste Chandelier. Aussi, il me suffisait de regarder par la fenêtre pour voir des ailes colorer le ciel.

Je me suis donc inscrit à un stage initiation chez Pollen Parapente, à Vallouise, en août 2021. Quelques mois après mes débuts, j’ai eu la chance d’intégrer la première année de l’AS parapente du collège Vauban de Briançon.

 

Quelle est ta pratique du parapente ?

Dès que je peux voler, j’y vais ! Le cross est la pratique qui m’attire le plus : pouvoir se déplacer de vallée en vallée et admirer des paysages toujours différents me fait rêver.

Le vol bivouac m’attire aussi, après tout, partager une ou plusieurs nuits avec les copains, au milieu de la montagne après un bon vol à tout simplement l’air magique.

As-tu un souvenir marquant de vol à nous partager ?

Le souvenir qui m’a le plus marqué, c’est lorsque j’ai découvert pour la première fois les sensations d’un thermique. C’était au Prorel le 12 février 2023, soit un peu moins de 4 mois après l’achat de ma première voile. Ce jour-là, j’ai accompagné François, mon prof de SVT. Les conditions étaient calmes, telles un jour d’hiver.

Une fois en l’air, je pouvais voir les autres pilotes plus expérimentés en train d’enrouler le thermique. Bien trop curieux de découvrir cette nouvelle facette du parapente, je suis allé les rejoindre. Une fois dedans, je me suis mis à enrouler avec les autres voiles. Finalement, c’est le froid qui m’a poussé à aller me poser.

Quels sont tes projets à venir (parapente et hors parapente) ?

Pour ce qui est du parapente, j’aimerais vraiment me lancer dans la compétition et intégrer le Pôle Espoir Vol Libre.

Sinon, j’aimerais beaucoup devenir moniteur de parapente afin de transmettre le plaisir de voler à d’autres personnes. Mais le métier de Conseiller Principal d’Orientation m’attire également !

Où pouvons-nous suivre tes aventures ?

On se retrouve sur instagram ! @florien_mle

vol et ski en voile montagne Supair Eiko2
Le vol et ski : le secret pour voler en hiver